fav
Artiste:
Type:
Date:
Titre / Artiste
Date
 Type 
Conférence de presse de exist†trace à Paris - 19.10.2008
Date: 2008.10.20
 Conference 
Artiste:   exist†trace  
Date of Conference: 2008.10.19
Conférence de presse de exist†trace à Paris - 19.10.2008

Quelques heures avant le début du concert qui marque la fin de leur tournée européenne en coupling avec Black:List, les charmantes demoiselles de exist†trace ont répondu tant bien que mal aux questions de la presse, au milieu des balances assourdissantes et avec un peu de nervosité.
Autour de la table étaient assises, de gauche à droite : Miko (guitare), Naoto (basse), Omi (guitare), Jou (chant) et Mally (batterie), toutes en costume de scène.

Presse : Tout d'abord, est-ce que vous pouvez vous présenter, nous dire comment vous vous êtes rencontrées et ce qui vous a poussé à former exist†trace ?
(les filles se concertent)
Naoto : Moi et Jou nous connaissons depuis le lycée, et Mally est une de mes amies d'enfance. Nous avons pensé à faire un groupe ensemble et nous avons donc recherché des guitaristes pour former exist†trace en 2003.

Qu'est-ce qui vous a poussé à choisir le Visual Kei comme style musical ?
Jou : Parmis les groupes que l'on aimait, beaucoup faisaient du Visual Kei. De plus, dans le visu, les hommes sont très nombreux, donc on s'est dit qu'un groupe de filles, ça aurait de l'impact justement parce que c'est rare.

Quelle a été la réaction du public lors de vos premières prestations ?
Jou : Et bien, au début, le public était assez repoussé par l'idée que des filles puissent faire du visu, mais il y en avait également une partie qui était curieuse à ce sujet.
Miko : Lors de notre premier concert, ça a été un peu dur d'attirer leur attention, mais de plus en plus les gens se sont mit à nous aimer.
Mally : Ils étaient assez surpris de voir que nous étions des filles, car sur les photos, on ne peut pas vraiment faire de différence avec les groupes masculins.

Le fait d'être un groupe composé de filles pose-t-il aujourd'hui encore des problèmes au niveau de l'intégration dans le monde du Visual Kei ?
Jou et Miko : Avant, on ne pensait pas vraiment y arriver car c'était dur, et le principe des groupes de visu repose sur leur apparence féminine, mais à présent, le fait d'être des vraies filles attire pas mal de gens, et il y a plusieurs groupes comme nous qui se sont créés.

Quels sont les groupes qui vous ont influencés ?
Jou : Nous écoutons pas mal de genres différents. Ce qui nous influence vient aussi bien du Japon que de l'étranger, il n'y a pas de groupe en particulier que nous puissions nommer.

Est-ce la première fois que vous venez en France ?
Jou : Oui.

Est-ce important pour vous de vous exporter en Europe ?
Groupe : Oui.
Miko : Nous désirions dès le départ ne pas nous limiter au Japon. On savait un peu que le style de Exist Trace pourrait être apprécié en Europe, donc nous voulions vraiment y aller. Nous sommes très heureuses.

Comment en êtes-vous venues à collaborer avec Black:List pour faire cette tournée ?
Jou : Notre bureau, Sequence Record, est le label créé par Tomozo (guitariste de Black:List). Nos deux groupes sont très amis depuis longtemps, donc ils nous a proposé de tourner ensemble.

Qu'attendez-vous du concert d'aujourd'hui ?
Jou : Ce concert est le dernier de la tournée. Nous avons prit beaucoup de plaisir pendant les concerts, et nous attendons également beaucoup de celui-ci, nous aimerions y être le plus tôt possible !

Aviez-vous eu des échos à propos de la différence entre le public européen et le public japonais ?
Jou : Avant de venir, on ne savait pas comment on allait être acceuillies, mais après le premier concert en Allemagne, on a été très surprises de voir autant de fans venus pour nous.

Pouvez-vous nous présenter le style vestimentaire de cette tournée ?
Jou : Ce sont des vêtements fait exprès pour nous d'après des modèles que nous avons dessinés. Nous avons voulu quelque chose de sobre, mais parce que nous sommes des filles, nous voulions aussi que ça soit joli donc on a choisi d'ajouter quelques détails scintillants, comme les broderies ou les colliers.

Connaissez-vous quelques mots de français ?
Jou : Bonjour, Merci... Je t'aime !
Mally : Qu'est-ce que c'est ?
(rires)

Avez-vous eu un peu de temps pour visiter Paris ?
Jou : On a eu un peu de temps pour visiter Notre-Dame. C'était très émouvant !

Avez-vous des projets pour 2009 ?
Miko : Le 19 novembre, nous avons notre Digest Album qui va sortir.

Pouvez-vous donner un message à tout les fans français ?
Jou : Nous vous remercions du fond du coeur de soutenir Exist Trace. Faisons de notre mieux pour que Exist Trace devienne un grand groupe.



Remerciements : exist†trace, Sequence Record, Cross Mind et les médias présents.



Galerie Photos



Photo © Melissa Bellamy
auteur: shusama
dernière mise à jour: 2009-10-27