fav
Artiste:
Type:
Date:
Titre / Artiste
Date
 Type 
Interview avec Yui Makino à Rome
Date: 2010.11.22
 Interview 
Artiste:   Makino Yui  
 
Image © Epic Records
Avant son concert, qui avait lieu le 19 juin au Stazione Birra de Rome, Yui Makino a reçu Nippon Project pour une interview.

Tout d’abord, bienvenue en Italie et merci pour votre temps précieux.
YUI: Merci à vous.

C’est la première fois que vous jouez en Italie, comment vous sentez-vous?
Je suis un peu déçue. Je suis arrivée seulement hier, je n’ai eu qu’un repas et j’ai très chaud. Mais au moins, ici ce n’est pas aussi humide qu’au Japon.

Étiez-vous déjà venue en Italie avant?
Non, c’est ma première fois.

Qu’attendez-vous du concert de demain?
J’espère que beaucoup de gens vont venir! Parce que je veux rencontrer mes fans, leur parler et sentir leur chaleur.

Avez-vous eu le temps de visiter Rome? Ou allez-vous le faire plus tard?
Pas encore. Mais j’aimerais beaucoup voir la "Bocca della verità" et le Colisée. Et j’aimerais acheter plein de souvenirs, particulièrement des aimants du Colisée pour mon réfrigérateur, si je les trouve.

La plupart de vos chansons ont été utilisées comme génériques d’anime. Lequel est votre préféré?
Je les aime tous sans préférence. Mais si je devais en choisir un...”Tsubasa Chronicle” est celui qui m’a fait débuter et c’est celui qui m’a laissé les meilleurs souvenirs.

Vos fans vous ont donné plusieurs surnoms: "Yucca", "Maki-Maki" ou "Yui-chan". Lequel préférez-vous?
Sincèrement "Yucchi" est mon préféré. Mais je n’aime pas "Maki-Maki"...Je ne l’aime vraiment pas. (Elle sourit.)

Le 3 mars est sorti le single *Fuwa Fuwa♪*, pouvez-nous en dire quelques mots?
Ce single est né après un changement de label, et pour moi, beaucoup de choses “techniques” ont changé. La façon dont nous travaillions était différente des autres labels, un différent planning etc... Même si le single est sorti en mars, je travaille sur des nouvelles chansons depuis plus d’une année, alors après le single, d’autres vont sortir, puis un album.

Dans cette chanson, vous dites que vous aimez les hommes grands. Suis-je assez grand?
YUI: Hmmmm combien?
190 cm!
YUI: C’est bon! Ok!!
(Rires)

Où a été tournée la vidéo?
Minami Aoyane (ndr Tokyo)

Pouvez-vous nous raconter une anecdote drôle qui s’est passée durant le tournage?
Travailler avec Shunji est magnifique. Je le connais depuis tellement d’années, mais nous n’avions jamais travaillé ensemble. J’ai pu réaliser à quel point il est professionnel. Demain, je présenterai le single et le clip ici.

Vous êtes jeune, mais vous avez déjà une longue carrière derrière vous. Que pouvez-vous encore faire dans le futur?
J’aimerais jouer dans une comédie musicale. J’aime la scène, j’y suis montée à plusieurs reprises mais jamais pour une comédie musicale. Ce devrait être génial de travailler avec des gens comme Ennio Morricone, qui est un de mes compositeurs préférés, et qui compose des bandes originales de films. Mais c’est peut-être un peu tôt pour y penser...peut-être quand j’aurais 40 ans... (Rires)

Avez-vous déjà pensé à faire quelque chose de différent?
Pharmacienne. J’aime ce métier depuis l’enfance. (Sourire)

Comment vous voyez-vous dans dix ans?
Voyons...j’aurais 34 ans! (Rire)
En dix ans, la vie peut changer. Quand j’avais 14 ans, je ne m’imaginais pas, à 24 ans, chanter des génériques d’anime, doubler des personnages d’anime, sortir des singles et albums,... Je ne peux pas faire de prévisions. J’espère juste pouvoir continuer à travailler dans la musique.

Dans quelques jours, vous jouerez en France, ce ne sera pas votre première performance là-bas. Quel est le meilleur souvenir que vous en gardez?
J’étais vraiment effrayée de trouver seulement quelques personnes... mais la salle était pleine et tout le monde chantait mes chansons dans ma langue! (Sourire) Et... beaucoup de gens parlaient japonais... je ne m’y attendais pas.

Vous avez aussi été à New York. Où aimeriez-vous jouer encore?
Laissez-moi réfléchir...Je suis allée là, aux USA, puis à Pékin, Corée, France, Italie et en Allemagne, mais pas pour chanter, juste en tant qu’invitée d’une émission télé...mmm oui, j’aimerais retourner en Allemagne pour un concert!

Nous sommes en pleine période de Coupe du Monde. Regardez-vous les matchs?
Je suis vraiment très occupée à cause de la tournée... Je les suis quand je peux.

Le Japon jouera demain contre les Pays-Bas. Une prédiction?
Pour notre équipe, le fait d’être qualifiée est déjà un grand but atteint... gagner un match est un vrai rêve. Mais je dirais... je respecte l’équipe, mais... demain je ne tiendrai les pouces que pour moi et personne d’autre! (Rires)

Quand vous ne travaillez pas, qu’aimez-vous faire?
Lire des livres sur la santé et la médecine... des livres de décoration intérieure... beaucoup d’activités intérieures.. pas très bien (Rires). Quand il ne pleut pas, il ne fait pas trop chaud, ni trop froid et que l’humidité est faible, je vais faire du shopping!

Avez-vous un message pour les fans italiens?
Je continuerai mon travail. Encouragez-moi, comme vous l’avez toujours fait. J’espère revenir en Italie bientôt et que demain vous viendrez à mon concert. J’aime beaucoup l’Italie. Votre mozzarella est la meilleure et j’ai enfin appris que le caprese est un plat typique et pas seulement une sorte de pâte comme au Japon. J’ai vraiment apprécié. Je veux revenir et en manger encore!

Ganbatte Italie!



A la fin de l’interview, Yui nous a gentiment offert un autographe sur son flyer.
Nippon Project remercie Sony Music Japan et Romics On Tour pour cette interview.


Interview réalisée par Ry[o]Ga pour Nippon Project.
auteur: mikki
dernière mise à jour: 2010-12-02