fav
Artiste:
Type:
Date:
Titre / Artiste
Date
 Type 
HITT se confie pendant la Japan Touch
Date: 2015.11.28
 Interview 
Artiste:   HITT  
Date of Interview: 2015.11.28
Image © Chlo√© Longuet
A l'occasion de sa nouvelle tournée européenne, qui débutait le samedi 28 novembre à la Japan Touch de Lyon, HITT a accordé une interview à Nippon Project. Voici ses réponses :


1. Nippon Project: Tout d'abord, pouvez-vous vous pr√©senter, pour ceux qui ne vous conna√ģtraient pas encore ?
HITT: Je suis HITT (rires). Je suis un chanteur de rock solo. Je joue du piano, je chante, je danse...et tout cela seul (rires).

2. Pouvez-vous nous parler de votre dernier single, Yukizakura ? De quoi parle-t-il, qu'est-ce qui vous a inspiré ?
Tous les ans, je fais un concert pour No√ęl. Mais cette ann√©e, je ne peux pas, parce que je rentre au Japon le 26 d√©cembre. Alors j'ai voulu offrir une chanson de No√ęl comme cadeau pour mes fans. Mais ce single ne sera accessible que via le webshop. Je ne le jouerai pas en concert.

3. En mars 2015, vous avez sorti Remix Juice, un album de remixes. Pourquoi remixer vos propres chansons ? Est-ce une façon d'exploiter tout leur potentiel ? Ou de toucher un autre public ?
Je voulais vraiment attirer un autre public, et prouver à tout le monde que je suis bon en remix. Mais je l'ai aussi fait pour mes fans de la première heure.

4. De façon générale, quels sont les thèmes de vos chansons ? Quel message voulez-vous transmettre à travers elles ?
A travers mes chansons, qui ont toujours un thème, j'essaye vraiment de montrer qui je suis. Le problème au Japon, c'est que dès que quelqu'un essaye de parler de ses sentiments, ose dire ce qu'il ressent, les gens le trouvent un peu bizarre. Moi ce que je voulais, c'était vraiment encourager les gens à porter haut ce qu'ils sont, à s'assumer.

5. Quelles sont vos influences (musicales, cinématographiques, littéraires...) ?
J'aime bien les comédies musicales, par exemple Les Misérables. J'adore leurs chansons.

6. Vos prestations sur scène sont-elles différentes selon le pays dans lequel vous jouez ?
Non, c'est toujours pareil.

7. En quoi le public européen est-il différent du public japonais ?
Les Japonais sont très timides. En concert vous aurez beau les lancer, ils ne vous répondront jamais par un cri. Tandis que les Européens bougent tout seuls.

8. Avez-vous déjè été particulièrement touché par des comportements de fans, par des cadeaux, des lettres, ou quelque chose de plus original ?
Je suis très heureux quand des fans me disent, à travers des lettres ou sur FB par exemple, qu'en écoutant ma musique, ils ont ressenti quelque chose de positif, ils ont eu le sourire. Que ma musique soit utile, ça me fait vraiment plaisir.

9. Et au contraire, est-ce qu'il y a parfois des comportements de fans qui vous gênent, vous choquent, ou même vous énervent ?
Je vais dire la vérité, j'ai vu certains fans qui m'aimaient tellement, tellement, tellement, que d'un coup ils sont passés de l'amour à la haine. Et ces fans-là, eh bien, j'ai envie de dire : "Tant pis" ! (ndlr: en français dans l'interview)

10. HITT, l'artiste que l'on voit sur sc√®ne, et l'homme, l'√™tre humain, sont-ils une seule et m√™me personne ? Ou HITT est-il au final une sorte de personnage, un r√īle que vous jouez ?
Hum, c'est une question difficile. Dans tous les cas, il s'agit de moi, donc je pense qu'au final, c'est pareil.

11. Quand vous regardez le chemin parcouru jusqu'à aujourd'hui, de quoi êtes-vous le plus fier ?
Je distingue la gloire et la fierté. Moi, je n'ai pas la gloire. En revanche, ma fierté recouvre l'ensemble de ma carrière. Le fait d'être encore là aujourd'hui me rend vraiment fier. Et je continue mon travail pour atteindre la gloire.

12. Avez-vous déjà connu des doutes concernant votre carrière, des remises en question ? Avez-vous déjà eu envie de tout arrêter ?
Souvent ! (rires) En fait, mon id√©al est tr√®s √©lev√©. Alors, comme je ne peux pas vraiment atteindre cet id√©al, il m'arrive de d√©sesp√©rer. Quand je vois les autres artistes jouer au Budokan T√īky√ī Dome, au Yokohama Area, sur de grandes sc√®nes, alors que moi je ne peux pas, forc√©ment je bouillonne (rires). Mais si j'arr√™tais ma carri√®re maintenant, je ne sais pas si je serais vraiment heureux. Ca fait un moment que j'ai arr√™t√© de lire les journaux, de regarder la t√©l√©vision.

13. En tant qu'artiste, est-ce que vous avez un rêve, un but ultime, quelque chose qui serait comme une consécration pour vous ?
Bien s√Ľr je r√™ve de jouer dans beaucoup de pays. Mais comme je suis japonais, j'aimerais qu'au Japon tout le monde connaisse ma musique. Ca ce serait vraiment mon grand r√™ve. Si vous me demandiez dans quel pays il est le plus dur de jouer, je r√©pondrais le Japon.

14. Que pouvons-nous vous souhaiter pour la suite de votre carrière ?
D'avoir la santé !

15. Un dernier mot pour vos fans français ?
Depuis 2009, je me suis rendu plusieurs fois en France. J'ai fait plusieurs concerts à Paris, je suis venu 3 fois à Lyon... La France m'a beaucoup aidé, elle m'a permis de garder la santé. Alors à l'avenir j'espère encore venir en France.


Nous remercions HITT pour nous avoir accordé un peu de son temps, ainsi que l'équipe de Japan Touch pour avoir rendu cette interview possible !
auteur: Kuroe
dernière mise à jour: 2016-04-03