fav
Artiste:
Type:
Date:
Titre / Artiste
Date
 Type 
Retour sur le BOWLINE fest à Tokyo
Date: 2016.04.17
 Concert 
Artiste:   CROSSFAITH  
Date of Concert: 2016.04.09
POLYSICS
Le premier groupe était le fameux groupe pogo punk technicolor, POLYSICS. Même si celui-ci a commencé ses activités il y a déjà 19 ans, il est toujours aussi frais et plein d'énergie qu'à leurs débuts, le public a donc tout de suite commencé à danser et à bouger sur MEGA DRIVE OVER.
Puis sur Shout Aloud!, le groupe gagne encore en dynamisme et le chanteur/bassiste Femisan lots seul , qui était également très apprécié par le public. Les battements rapides de Yano ont été suivis par le mouvement des fans qui levaient la main en rythme. Une fois le live terminé, Hiroyuki Hayashi a pris le micro pour dire quelques mots: "Je vous remercie beaucoup de nous avoir invités, Crossfaith ! Rendez-vous lors de notre tournée en mai !"

POLYSICS SETLIST :
1. Introduction!
2. MEGA OVER DRIVE
3. カジャカジャグー
4. Shout Aloud!
5. How are you?
6. URGE ON!!
7. Everybody Say No
8. DTMK未来
9. 怪獣殿下~古代怪獣ゴモラ登場~
10. シーラカンス イズ アンドロイド
11. SUN ELECTRIC
12. BuggieTechnica


Radical Hardcore Clique (guest vo :Emily)

Ensuite, le célèbre DJ set (sfp’s Fz and Invaderous’s Joy) et le batteur (ex-FACT) de Radical Hardcore Clique sont arrivés sur scène pour réchauffer le public.
Les fans battaient des mains au rythme des coups d'Eiji MatsuMo, accentué par les performances du DJ. Sur la chanson Choke, la chanteuse charismatique, Emily, apparaît sur scène portant des vêtements en cuir noir, donnant tout son cœur dans les paroles. De part leur vigueur, les artistes transmettent leur passion à la foule qui a commencé à danser et à être plus active.
Puis, comme l'indique son nom, RHC a continué sa performance avec quelques chansons Hardcore, permettant aux membres de gagner encore en dynamisme, et l'un des DJ a plongé dans la fosse, finissant le live par la chanson Hard pour porter la plus grande attention sur le groupe suivant.

Radical Hardcore Clique SETLIST :
1. Cyeah
2. Guwap
3. Bounce feat. LOST
4. Choke feat. Emyli
5. Twerk 'Em All
6. Jumping Destroy
7. Hard


WAGDUG FUTURISTIC UNITY:
WAGDUG FUTURISTIC UNITY, et surtout le chanteur Kyono, lequel est notamment connu pour sa capacité à faire du son hardcore numérique, a créé une atmosphère hardcore très spécifique. Avant NO END?, Kyono a pris le micro : "C' est un tel honneur d'être invité à l'événement Bowline. Merci beaucoup ! Aujourd'hui, amusons-nous ! Je compte sur vous ! La chanson suivante est un peu violente, mais s'il vous plaît suivez-nous !" Comme cela a été annoncé, le rythme ultra rapide de WHY? a transporté le public dans un chaos magistral. Kenken fit son entrée sur scène pour ajouter un peu de "piment". Après MAD SATURATOR, Kyono annonce que la prochaine chanson serait la dernière, et ils ont fait le choix malicieux jouer celle de leur premier single, Systematic People featuring Ryo de Maximum the Hormone. Dès que les premières secondes ont commencé, le livehouse est devenu encore plus chaud et tout le monde d'est presse vers l'avant. Une fois sa performance terminée, le groupe a remercié à nouveau le public et bowline.

WAGDUG FUTURISTIC UNITY SETLIST:
1. RAM THE CRUSH!!!
2. NO END
3. WHY?
4. ILL MACHINE
5. DISCOLOR
6. HAKAI
7. GOT LIFE
8. MAD SATURATOR
9. SYSTEMATIC PEOPLE



80KIDZ:
Ils ont fait leur entrée avec le son techno pop de Five. Ensuite, la performance des 2 DJ ont légèrement transformé le livehouse en une boîte de nuit avec les hits SWG et Joke.
Après, MaikaLoubté apparaît sur scène pour chanter J.M.F avec le duo. Certains sons inspirés du reggae ont été mélangés avec de la pop moderne, ce qui a été très apprécié par le public. MaikaLoubté a quitté la scène pour laisser OBKR faire son apparition pour la chanson joyeuse DOUBT, puis a continué dans cette atmosphère de danse pour le coup d'envoi I GOT A FEELING. Le public est plus actif et saute beaucoup pour montrer sa satisfaction. Une fois qu'OBKR a quitté la scène, c'est le tour du célèbre bassiste de RIZE, Kenken, de mettre le feu sur scène avec son jeu de basse énorme. Le jeu de guitare de 80Kidz était en grande harmonie avec les "slapping" fascinants de Kenken sur STRG puis sur GONE pour la chanson finale.
Les membres ont pris le micro une dernière fois pour transmettre un message à l'auditoire: «Nous avons un oneman live à EBISU liquid room le 15 mai. S'il vous plaît, venez nous voir ! Merci pour aujourd'hui. C'était les 80Kidz".

80kIDZ SETLIST:
1. Five
2. Vias
3. SWG
4. Ciao
5. Joke
6. J.M.F (with MaikaLoubté)
7. Doubt(with OBKR)
8. I Got a Feeling(with OBKR)
9. STRG(with KenKen)
10. Gone(with KenKen)



MODESTEP:
Ensuite, au tour d'un groupe qui est venu spécialement du Royaume-Uni pour participer à l'événement, MODESTEP ! Le chanteur Josh Friend n'a pas perdu une seconde et a déjà commencé à motiver le public : "Pas de douleur, pas de gain ! Sautez ! Levez vos mains !" Tout le monde a suivi ses instructions, ce qui a donné un début énergique au spectacle, le public faisant quelques "death circle's" tandis que le chanteur l'a encouragé à être encore plus fou après Damien, Let’s get the fuckin party started!!!! , puis "Sing" avec un son reggae, electro. Pour la chanson RAINBOW, le son impressionnant de la basse, accentué par le rythme rapide imposé par tous les musiciens, a transformé l'assemblée en une seule unité où chaque personne était synchronisée avec son voisin. Josh a pris à nouveau le micro: "Je tiens à remercier Crossfaith et Tower Records de nous permettre de faire un live au Japon !" Tous les membres sont à l'avant de la scène pour se rapprocher de leurs fans. Le Livehouse bouge au rythme de l'énergie du public. L'ensemble de celui-ci est captivé par la performance du solo de guitare de Kyle Deek. Clap your mother fucking hands et Rise your light up! ont fait devenir le livehouse un endroit brillant grâce aux téléphones ou briquets de la foule. Le rythme dirigé par les battements de tambour de Pat Lundy était très rapide. Alors le groupe a fait l'intro de Nirvana - Smells Like Teen Spirit - comme une transition vers leur chanson Blow out qui a vraiment bluffé le public. Le chanteur lâche un cri, "give me big love !", avant de plonger dans la foule qui le porte comme une rockstar. Une fois que la chanson Sunlight achevée, le public remercie le groupe en lui offrant une ovation forte et pleine de cris, des cris de joie.

MODESTEP SETLIST:
1. Damien
2. Sing
3. Rainbow
4. Make You Mine
5. Another Day
6. Machines
7. Seams
8. Show Me A Sign
9. Get Down Low
10. My Happy
11. Smells Like Teen Spirit
12. Blow Out
13. Sunlight


RIZE:
Avant même de démarrer la chanson, le chanteur a annoncé la température : "D'abord, montrons à Crossfaith quel groupe étonnant est RIZE ! Etes-vous prêts, putain ?!" Toute la foule répond avec des cris et c'est dans un esprit de sauvagerie que débute Party House. Le groupe a créé un beau chaos dans la fosse avec leur performance vigoureuse et impressionnante.
Une fois "KAMI" terminée, Kenken a quitté la scène et JESSE a pris le micro pour un petit discours : "Bonjour ! Nous sommes RIZE ! Crossfaith, en tant que groupe japonais, était à l'étranger et je pense que c'était très difficile et compliqué, mais tout s'est bien passé et ainsi de suite.., donc d'abord merci d'être revenus à la maison ! Voilà pourquoi, nous, ferons tout notre possible pour vous satisfaire aussi !" La prochaine chanson,Get the Mic, avait un tel rythme dynamique que les membres sur scène ont transmis leur plein d'énergie qui a fait suivre le public au point de faire trembler le lieu.
Ensuite, les mots de JESSE : "Si vous voulez chanter, donnez-moi un peu de bruit !» a lancé le début de Kaminari. La chanson a frappé la salle entière avec un rythme et une atmosphère puissants, comme un éclair qui nous frappe. Puis, la fin approchant, JESSE est allé à l'arrière de la foule et resta là pour les fans qui étaient loin de la scène, avant de plonger dans le public, lequel le teint très soigneusement mais avec passion jusqu'au bord de la scène ! Il a sûrement laissé une grande impression dans les souvenirs de chacun.
Après une telle performance, «Nous sommes un groupe de rock du Japon! Merci beaucoup ! " furent les derniers mots de JESSE.

RIZE SETLIST:
1. PARTY HOUSE
2. NOTORIOUS
3. KAMI
4. Get the Mic
5. LOVE HATE
6. 日本刀
7. Gun Shot
8. カミナリ


CROSSFAITH :
Le très attendu Crossfaith a provoqué une énorme vague d'énergie hardcore dans l'ensemble du livehouse. Comme c'était leur premier live depuis le retour de leur tournée en outre-mer, c'était un moment un peu spécial pour les fans du groupe, qui étaient extrêmement chaleureux et actifs, sans doute dans le but de transmettre aux membres un joyeux "Taidama" (bon retour!)
Les membres ont débuté le spectacle avec Système X et ont levé la foule avec une performance énergique lors d'une autre chanson de leur album "XENO" qui vient de sortir, afin de les préparer pour leur performance scandaleuse qui était sur le point de venir. Les premières notes de Monolith résonnèrent à travers le soundsystem, ce qui incita la foule à se déchaîner avec les riffs féroces du guitariste Takemura Kazuki, le jeu dur du bassiste Ikegawa Hiroki, le carnage électronique du claviériste TamanoTerufumi, la batterie impressionnante du batteur Amano Tatsuya, et la voix forte et propre de Koike Kenta. L'énergie envoyée atteint chaque personne dans la salle et l'atmosphère n'a fait que devenir plus chaude encore après chaque chanson. Crossfaith poursuivit sa performance avec le mythique Quasar, et le mosh pit a éclaté dans une grande frénésie, les corps volant partout, tout le monde passant un moment incroyable.
Kenta a pris le micro pour obtenir une foule encore plus énergique : "Aujourd'hui, nous allons faire de notre mieux pour ne pas perdre contre les autres groupes ! Vous avez compris? Donnez-moi toute votre force ! Allons-y !" Pour la prochaine chanson, le chanteur de RIZE, JESSE, a fait une apparition pour chanter WILDFIRE avec Kenta, mettant ensemble le feu sur scène.
Une fois la chanson terminée, Kenta a pris le micro pour dire quelques mots à l'auditoire. "Nous sommes de retour à Tokyo ! Nous sommes rentrés au Japon !! Bienvenue à Bowline ! Tout d'abord, je peux boire ?? Oui ? Cheers !" L'artiste a également pris le temps de remercier Bowline de les avoir invités et de donner un grand merci à tous les groupes qui ont participé à l'événement ce jour-là.
Ensuite, son humour a refais surface afin de motiver la foule : "Combien de personnes nous ont vus pour la première fois aujourd'hui ?" (Seulement quelques-uns ont levé la main, ce qui n'a pas été une surprise) "Nous revenons d'un concert en Russie le 5 Avril. Nous sommes de retour à la maison ! Le live vient juste de commencer. Vous pouvez devenir encore plus fous, non? Vous pouvez le faire !!! Êtes-vous prêt? Êtes-vous prêt? Let's go Tokyo !!" C'étaient les derniers mots de Kenta avant de lancer le célèbre Photosphere. Kenta a ensuite demandé à chacun de s'accroupir pour ressentir l'intensité de la chanson Countdown To Hell, et les frappes du batteur ont remis tout le monde, y compris les membres du groupe, sur ses pieds. Crossfaith, en tant que groupe principal de BOWLINE, avait a mis fin à son spectacle avec la célèbre Eclipse, qui était la cerise sur le gâteau et qui était de loin la plus incroyable performance de ce jour.

Crossfaith SETLIST:
1. System X
2. Xeno
3. Monolith
4. Devil’s Party
5. Ghost In The Mirror
6. Quasar
7. Wildfire
8. Photosphere
9. Omen
10. Countdown To Hell
11. Eclipse
auteur: Seka traduction: mai62
dernière mise à jour: 2016-04-19