fav
Artiste:
Type:
Date:
Titre / Artiste
Date
 Type 
Dio et Dirtrucks célèbrent dignement les 10 ans de B7KLAN
Date: 2016.04.19
 Concert 
Artiste:   Dio - distraught overlord   Dirtrucks  
Date of Concert: 2016.04.09
A l’occasion de son dixième anniversaire, B7KLAN a organisé une tournée un peu spéciale réunissant deux des premiers groupes qu’il a fait venir en Europe, à savoir DIO distraught overlord et THE DIRTRUCKS. Même si Dio s’est séparé il y a quelques années et que THE DIRTRUCKS ne se compose plus que de deux membres, c'est sans hésitation qu'ils ont accepté de se produire à nouveau en Europe. Une bonne nouvelle qui a ravi les fans dès son annonce sur les réseaux sociaux. Ces derniers ont d’ailleurs eu accès à un autre privilège moyennant finance : un billet vip donnant lieu à quelques avantages dont celui d’entrer plus tôt dans la salle. Une fois le public regroupé dans la fosse, la soirée a pu commencer.


Et c’est THE DIRTRUCKS qui ouvre le bal. Une mélodie rythmée au style rock 70’s retentit. Les filles commencent à jouer et la chanteuse, CELICA, entre sur scène, pétillante et très énergique. Elle s’adressera d’ailleurs plusieurs fois au public afin de faire monter la température entre chaque chanson. Les garçons présents ne se gêneront pas pour lui répondre en français, ce qui la fera rire bien qu'elle ne comprenne pas. Ce rire est accentué lorsqu’elle se met à boire une bière sur scène tout en articulant : "C’est bon, i love beer !" La guitariste, Rui, est très hardie sur sa guitare, ne cessant de bouger dans tous les sens, son visage se trouvant le plus souvent caché par ses cheveux. La bassiste, Itsuka, elle, est par contraste très « légère », souriante et chante dans les choeurs. La batteuse, quant à elle, reste « invisible » au fond de la scène, mais heureusement nous l’entendons merveilleusement bien. « Bonsoir ! We’re Dirtrucks ! You’re going well tonight ? Yeah me too ! thank you for coming tonight. Arigatô. (Applaudissements). Some of you guys wondering why two bands play together. We came here to celebrate B7klan anniversary with Dio. So we’re two bands who played with b7klan the first time. Let’s celebrate b7klan, happy birthday ! Thank you.» Après un "Let’s rock !" de Celica, le show reprend. Rui se retrouve durant une chanson à jouer de la guitare par terre, complètement absorbée par la musique. Le groupe joue enchaîne différents styles de musique, mais toujours avec une pointe de rock : un peu de country, blues. Itsuka prend alors la parole et entame un discours très drôle : "You can see t-shirts, some CDs over there, ready for you, you’re stuffs are next to Dio so you can step a little bit right, touch the CD and maybe buy it and after the show we can sign them". (Rires & applaudissements) Celica entreprend ensuite un petit jeu vocal avec le public : « Hey ! Ohhh !".” Ce dernier reprend en choeur plusieurs fois avant que le groupe ne poursuive le concert. Après plus d’une demi-heure de show, les filles quittent la scène sous les applaudissements du public. Le rideau se ferme et, durant une dizaine de minutes, le public en profite pour échanger à propos du concert; du retour de Dio et de son impatience de (re)voir ces derniers sur scène.

Les rideaux s’ouvrent, les lumières s’éteignent et retentit alors l’intro de Dio. Ivy, Denka, Erina, Kei prennent place sur scène après avoir salués la foule. Puis le public scande le nom de Mikaru qui débarque ailes dans le dos, le sourire aux lèvres et qui lance « are you ready mother fucker ? Put your hands up mother fucker! Are you ready mother fucker? » comme premières paroles. Puis les premières notes de lord’s prayer retentissent. Le public headband immédiatement et la fosse s’enflamme tout comme Kei et la batterie de Denka. Les growls de Mikaru résonnent dans la salle et font trembler les murs. De leur côté Erina et Ivy sont en parfaites symbioses avec leur instrument et la mélodie, tout comme le public qui suit et bouge à son rythme. « scream for me » balance Mikaru avant d’interpréter puppet show ! Entre deux jumps ils enchaînent avec garasu no umi puis après un dernier cri, Mikaru remercie le public d’être venu et balance : « we are dio !!! we come back !! tonight let’s scream together and forget everything school job everything you forget, just enjoy !! are you ready? are you ready? Are you fucking ready? I know what you want, let’s sing together! God forsaken». La salle s’embrase et chantent en choeur avec Mikaru la chanson. Les pogos sont lancés au fond de la fosse et ravissent Mikaru. Le public chantera même a capella le refrain, le micro de Mikaru tendu vers lui. « Shall we dance ? » dit Mikaru sur les notes de piano qui annonce last dance, une mélodie plus calme qui permet au public de se remettre un peu de ses émotions. « thank you ! yeah !! thank you for coming ! it’s a very very long time ! I forgot here, it’s 7/8 fucking years! If your human you’re dead! (riree) I’m come back to hell ! your ready to eat for me ! yesterday your wash your body for me! Let’s get started!” Retentit alors les cordes graves, profondes et “malicieuses” de Kei, Erina et Ivy suivit du scream de Mikaru pour daite nemure zetsubu. Le public se lâche totalement et les pogos et headbangs reprennent. Après avoir laissé les fans criés Mikaru, il reprend la parole : « today it’s the first day. I want to say, this is a miracle for us ! I’m greatfull to b7klan. B7klan tell me about this tour, this anniversary, dio. 1 second, hum, 2 seconds, ohh, 3 seconds oh yes!!! Very eazsy! (rires) I want to thank you b7klan!! Already i’ll introduce member of dio ! on drums denka !!! on basse ivy !!! on guitar erina !! on guitar kei !!! and waht’s my name, what’s my anme ? I can ear you, what’s my name? the next song is the new song of dio: byakuya ni moyoru hana!” le public accueille bien cette chanson inedite et le live se poursuit. “clap” réclame Mikaru avant entamer haunting par des screams, reproduit brièvement par le public et ce plusieurs fois durant la chanson. "I want to ear your voice, all right follw me. Give me a D, I, O.. D,I,O...D,I,O..dio..dio..dio.." rythmé par les coups de denka. "Get up your hand mother fucker !" Le public est en plein ébullition surtout pendant final call. Tout n’est que marre de cheveux ou bras qui « volent » au rythme de la mélodie. Sur scène c’est la même chose, les membres se déchaient surtout Kei qui est plus à l’aise que d’habitude, ce qui ravit les fans. Les riffs saisissants d’Erina, Ivy et Kei résonnent dans la salle et donnent encore plus de profondeur, de puissances aux mélodies. La dernière chanson annoncée plusieurs fois par Mikaru retentit, dokusai. Vers la fin de la chanson, Mikaru incite les gens à jumper après des « 1,2,3 go ! », à s’abandonner entièrement lors de la chanson. Les membres après avoir salués le public et distribués leur médiators quittent la scène, Mikaru en tête et Denka pour finir sous les cris du public. Après quelques minutes et sous les réclamations du public («encore, dio»), le groupe remonte sur scène avec les t-shirts de la tournée, Mikaru lui déboule torse-nu comme à son habitude. « you want more ! you want more ! i want to sing a song together ! your ready! Your ready! All right! Let’s get started ! carry down !! ». Une chanson que le public ne connait que trop bien et qui la reprend en choeur avec Mikaru et le groupe lors des refrains. La foule se remet à bouger au rythme de la mélodie et les solos de guitares et growls de Mikaru sont toujours aussi intenses. La basse retentit alors et les pogos reprennent de plus bels pour fuzai toiu genjitsu E. « last song » lance Mikaru plusieurs fois avant d’interpréter coma cold. L’énergie que dégage le groupe est incroyable et se transmet parfaitement au public lors de ce dernier titre qui donne tout ce qu’il lui reste durant ces dernières minutes. Après un « merci beaucoup » de la part de Mikaru, les membres quittent la scène après quelques poignées de mains, sourires et jets de médiators ou baguettes toujours sous les cris, applaudissements et remerciements des fans. C’est ainsi que s’achève le live de dio et dirtrucks mais que le public peut retrouver lors des dédicaces qui vont suivre après le show.

Le groupe n’a rien perdu de sa splendeur, de son énergie « démoniaque » et de sa chaleur. Un vrai plaisir d’entendre à nouveau les succès de Dio comme lord’s prayer, carry down, puppet show, god forsaken, final call et j’en passe, surtout pour des fans de la première heure comme moi. Les performances scénique et vocale de Mikaru sont à leur maximum et sont toujours aussi époustouflantes ! Les musiciens quant à eux sont tout aussi incroyables et leur talent s’est renforcé durant ses années, surtout Kei qui parait plus épanouit aujourd’hui. On remercie vivement B7KLAN pour cette soirée et de nous avoir permis d’y assister, ce fût et restera un moment mémorable !



DIO setlist:
Intro / lord’s prayer/ puppet show/ garasu no umi/ god forsaken/ last dance/ daite nemure zetsubu/ silence of sorrow/ byakuya ni moyuru hana/ haunting/ final call/ instrument of hell/ jojou naseru mo tabataba ikite arebakoso/ dokusai. Rappel: Carry down/ fuzai toiu genjitsu E/ coma cold.
auteur: mai62
dernière mise à jour: 2016-04-25