fav
Artiste:
Type:
Date:
Titre / Artiste
Date
 Type 
Le final de girugamesh.
Date: 2016.06.09
 Concert 
Artiste:   girugamesh  
Date of Concert: 2016.05.20
Girugamesh est de retour en Europe pour son ultime tournée avant sa séparation cet été. Le groupe vient présenter son dernier mini-album « chimera » sortit deux mois plus tôt. Le public n’a pas loupé ce dernier rendez-vous avec le groupe et est venu nombreux le soutenir jusqu’au bout lors de ce concert à Paris ce 20 mai à La Maroquinerie. La salle tout comme la fosse était pleine et le public semblait impatient de voir débouler sur scène ce grand groupe qu’est girugamesh. Même si l’atmosphère et le public ce sont refroidis lors de la première partie (qui nous a laissé un peu perplexe surtout du côté de la voix du chanteur), le public a tout de même apprécié leur musique mais n’a pu s’empêcher de réclamer son groupe. La première partie s’éclipse enfin et laisse place au show de la soirée, girugamesh. Le groupe arrive un à un sur scène et Satoshi sous les acclamations chaleureuses et cris du public, lance un Are you ready ok Paris? avant d’entamer chimera ce qui réchauffe tout de suite la salle. On note cependant quelques problèmes de micros dès la première chanson ce qui cependant n’handicapera pas le live. Satoshi ne cessera durant le concert d’encourager le public et d’esquisser quelques sourires. Le public est très réceptif à cette mélodie et bouge sans arrêt surtout pendant les deux titres qui suivent winther mind et go ahead durant lesquels le public chantera en cœur avec Satoshi le refrain. Des titres puissants parfaitement exécutés par les musiciens, un Nii survolté, un ShuU plus modéré mais précis et un Ryo déchaîné, le tout emmené, porté par maître Satoshi. Trois premières chansons énergiques, bourrins qui terminent sous les girugamesh du public. Satoshi make some noise! make some noise ! we are a japanese band, girugamesh !!! we’re back after two years, have you fun? Have you fun? Are you ready to scream, let’s get crazy tonight!!! Vermillion! Les headbangs sont aussi de la partie et inondent soudainement la fosse sous les cadences de la batterie de Ryo. Le public une nouvelle fois chantera le refrain avec Satoshi BURNING THE FLAG !, c’est l’un des titres les plus connus du groupe. Le show se poursuit avec crazy flag, lancé par les hey ! hey ! de Satoshi immédiatement reproduit par tout le public et qui ponctuera toute la chanson. Il réclamera d’ailleurs des circle pit par la suite, demande que le public dans la fosse accepte sans hésiter. make some noise !! réclame Satoshi avant de jumper avec son public et de chanter slip out. Satoshi encourage de nouveau le public 1,2,3, JUMP ! JUMP !!.... Le groupe s’octroi une petite pause à cause de la chaleur étouffante de la scène et après une succession de titres violents et pêchus, le groupe s’accorde enfin un peu de répit, plus d’émotions avec INCOMPLETE. Une chanson magnifiquement portée par la voix touchante, écorchée de Satoshi. Les riffs de Nii et ShuU nous ont bercés et émerveillés durant cette « ballade » mélancolique. Le groupe poursuit avec un autre de leur titre fort, percutant Fukai no yami qui prolonge cette atmosphère légère mais déchirante surtout avec le cri final de Satoshi.
Satoshi
remercie en japonais le public d’être venu, d’être présent pour eux et leur dernière tournée et de se donner à fond jusqu’à la fin du live. Le groupe revient à un son plus dynamique parfois même plus électro pour la suite et enflamme encore et encore le public. Celui-ci donne de la voix et sue beaucoup pendant Zantetsuken en suivant les mouvements et cris du chanteur. On peut durant cette chanson, admiré le formidable travail de ShuU durant un solo. La fosse tout comme le reste de la salle est complètement déchaînée et l’est encore plus lorsque Satoshi aidé par Ryo, encourage le public durant Horizon à crier et bouger. how you ready France ? how you ready to sing with me ? can you sing with me? Ok Paris let’s go! Sing!! Satoshi lance alors les wohooh qui ponctuent et démarre le titre Another Way. Après avoir remercié le public, Satoshi continue de plus bel avec Evolution, un titre bien connu du public de girugamesh pour son son unique et énergique et ses paroles faciles à retenir: Ready go / Let me go…. Listen to my evolution / Listen to my evolution…No way, win the day / No way, I win the day…. Cette ambiance perdure jusqu’à la fin du concert avec END, dernier titre de « chimera » qui clôt plutôt bien le live.

A peine la chanson terminée, Satoshi quitte la scène pendant que le reste du groupe termine le morceau. Le public scande le nom du groupe dès le dernier membre parti. Une fois de retour sous les acclamations du public, les membres se réinstallent, ShuU donnent de l’eau dans la fosse, Ryo la salue, Nii sert quelques poignées de main et Satoshi remercie le public, celui-ci brandit d’ailleurs des feuilles où est écrit merci beaucoup, ou encore on vous aime. Des riffs de guitare et basse annoncent le prochain titre Zecchou Bang ! à la mélodie rock et dynamique. Le public n’a pas perdu de son engouement et se donne beaucoup surtout pour le dernier titre Break down où certains s’essayeront même au slam. Un titre incontournable, explosif que le public chantera du début à la fin avec le groupe. Satoshi sous les applaudissements adressent ses derniers mots en japonais à ses fans : merci du fond du cœur, merci beaucoup d’être venu, on vous aime !! avant de quitter pour de bon la scène. Le public continuera à remercier et applaudir le groupe jusqu’à ce que les lumières se rallument. Ce fût donc bel et bien le dernier concert de girugamesh en France….


L’émotion était bel et bien présente lors de cet ultime live de girugamesh autant du côté du public que du côté du groupe. Satoshi n’a cessé de sourire et de remercier les gens ce soir-là, de même pour les autres membres, l’alchimie entre lui et son public s’est faite sentir et ne s’est pas ternie durant toutes ses années. Le groupe n’a cessé d’évolué de surprendre son public et de le combler mais il va bel et bien tirer sa révérence cet été. Tel l’animal mythique, gilgamesh, le groupe restera à jamais dans nos mémoires, une sorte de réussite dans sa quête d’immortalité !




Setlist: intro / Chimera / winther mind / go ahead / vermillion / crazy flag / voltage / slip out / incomplete / fukai no yami / ishatr / real my place / drain / zantetsuken / driving time / horizon / another way / evolution / END // rappel: zecchou bang! / gravitation / break down.
auteur: mai62
dernière mise à jour: 2016-06-13