fav
Artiste:
Type:
Date:
Titre / Artiste
Date
 Type 
Interview avec PLASTICZOOMS
Date: 2016.06.11
 Interview 
Artiste:   PLASTICZOOMS  
 
Nippon Project a eu la chance d'interviewer par mail le groupe PLASTICZOOMS lors de sa tournée européenne.


1. Pouvez-vous vous présentez et nous dire 3 choses sur vous ?
Sho: Mon nom est SHO, je suis chanteur, j'aime la musique, le design. J'aime créer des choses, des objets, des artworks et j'écris les chansons du groupe.
Jun: Mon nom est Jun, j'aime la musique, la cuisine, le cinéma. 
Tom: Je suis Tom Takanashi, guitariste de PLASTICZOOMS, j'aime les lunettes de soleil et Jimi Hendrix.

2. Pouvez-vous nous en dire plus sur l'histoire du groupe et votre rencontre ?
Sho:  PLASTICZOOMS a démarré en 2007, mais il y a eu beaucoup de changements dans la composition du groupe, jusqu'à ce que je rencontre les membres actuels. J'ai rencontré Jun et Tom séparément, dans des salles de concerts, et nous avons parlé de faire quelque chose ensemble.

3. Pourquoi avoir choisi ce nom, PLASTICZOOMS?
Sho: ça n'a pas de signification particulière. Je me suis plutôt focalisé sur le « son », l'impact du mot. J'ai un peu la même impression avec un nom comme « SEX PISTOLS ». L'important c'est la « forme » du nom, pas le sens.

4. Comment percevez-vous l'évolution du groupe depuis 2007 ?
SHO: Je pense tout le temps à ça. Je fais ce que j'ai toujours voulu.. Créer et partager des choses permet de se retrouver face à soi-même, c'est beaucoup d'émotions. L'important, depuis le début, est que je sois resté « vrai », fidèle à moi-même. Mais j'apprécie toujours autant.

5. Vous faites tout vous-même, de la création d'un titre au merchandising. Trouvez-vous le temps d'avoir d'autres passions, de prendre du repos...? D'où vous vient toute cette énergie ?
SHO: Bien sûr il me faut du temps pour me reposer et organiser nos activités. Mais aussi longtemps que le temps et l'énergie est consacrée à quelque chose que l'on aime, ce n'est pas contraignant, on peut se plonger dedans sans s'inquiéter du reste.

6. Pourquoi avoir choisi d'habiter en Allemagne en 2015 ?
Sho: C'était un projet depuis 2 ans, et nous avons pu le cncrétiser en juin 2015. Nous avons choisi Berlin car c'est une ville particulière, inachevée, dont la beauté est en perpétuel développement. C'était une ville que nous avions vraiment envie de voir.

7. Là-bas, vous avez collaboré avec un DJ français (Electrosexual), qui habite lui aussi à Berlin, pour Veiled Eyes. Comment cela s'est-il passé ? Pouvez-vous également nous parler de votre single sorti en mai dernier ?
J'aime beaucoup sa musique, à la base. Nous nous respectons beaucoup, mutuellement, et c'est quelque chose qui se ressent dans ce single, dans les sonorités mêmes. Il inclut des émotions, une atmosphère, et toutes les expériences que l'on a pu connaître à Berlin.

8. Vous avez aussi travaillé avec de nombreux artistes (Shinya Yamaguchi, Nobuyoshi Araki,. ..). Comment cela est-il arrivé ?
Ce sont des collaborations très saines, très abouties, pour la bonne raison que ces artistes connaissaient et aimaient le travail de PLASTICZOOMS, et donc, une relation de respect profond s'est mise en place entre nous.

9.  Il y a quelques semaines, vous avez fait un concert aux cotés de color-code à Berlin. Comment s'est passée la rencontre de ces deux univers et du public allemand ?
C'était très intéressant car nous avons pu ressentir qu'elles aimaient vraiment la musique. L'atmosphère de ce concert était vraiment très "hot"。

10. Quels sont vos projets futurs après la tournée ?
Nous rentrons au Japon directement après la tournée, pour un moment ou pour plus longtemps. Nous allons enregistrer les chansons que nous avons préparées à Berlin.

11.Le concert à Lille a eu lieu au Do it Yourself Café, votre let motive. Une coïncidence ?
C'était une coïncidence, mais nous en avons été très heureux !

12. Quelles sont vos influences musicales, vos sources d'inspirations ?
Particulièrement: 70's punk, 80's hardcore, la new wave, le post-punk, nous sommes aussi influencés par la musique indie des années 2000. Nous travaillons, généralement, sur la base de nos émotions. Notre musique, le design de nos Cds ou de nos produits dérivés viennent tous de la même inspiration, développée via différents supports.

13. Avez-vous un dernier message pour vos fans français ainsi que pour nos lecteurs?
Sho: Je souhaite faire écouter ma musique au plus grand nombre possible, donc rejoignez-nous quand nous serons en France! Si vous avez aimé cet article, venez nous voir !
Jun: Les concerts en France ont été vraiment stimulants. J'espère que cette interview nous permettra de faire plus ample connaissance et de se rencontrer la prochaine fois ! 
Tom: Merci beaucoup d'avoir lu jusqu'au bout! Écoutez notre musique.




Nippon project tient à remercier le groupe PLASTICZOOMS ainsi qu'HIGHFeeL pour avoir rendu cette interview possible.
auteur: mai62
dernière mise à jour: 2016-06-13