fav
Artiste:
Type:
Date:
Titre / Artiste
Date
 Type 
Troisième jour de Japan Expo.
Date: 2016.11.02
 Convention 
Artiste:   Ekutomi   Psycho le Cému   Babyraids JAPAN    Hironobu Kageyama  
Date of Convention: 2016.07.09
Pour cette troisième journée, qui a plutôt mal démarré à cause des transports parisiens, (merci à l’accident de tram), j’ai pu arriver à temps pour le live d’EKUTOMI. C’est une chanteuse qui a modernisé le Kojiki (le plus ancien écrit au Japon). Elle se présente sur scène : konnichiwa, je m’appelle ekutomi. Je suis chanteuse de Kojiki. Elle est aussi compositrice et revient à Japan Expo cette année pour raconter aux français, la mythologie à travers ses chansons. Elle est accompagnée de ses musiciens, son live est composé de chant et de musique mais aussi de danses légères et aériennes qui subliment le spectacle. Une danseuse fait d’ailleurs son apparition au milieu du show avec son éventail. La dernière chanson est d’ailleurs dédiée aux victimes des attentas en France. Elle a été composée pour eux. Beaucoup de monde est venu découvrir comme moi EKUTOMI., et a passé un agréable moment en leur compagnie.

Ensuite après déambuler dans Japan Expo et fais l’interview de Yuigadokuson, je me suis rendue près de la scène Ichigo pour assister à la représentation d’Hironobu Kageyama avant le concours de l’european cosplay gathering. Figure emblématique de la scène nippone grâce notamment à des génériques connus dans le monde entier, l’artiste est venu d’ailleurs les interpréter pour le plus grand plaisir du public français et amateurs d’animes. Il arrive après un court discours du staff et nous dit qu’il est content d’être là, en France, que grâce à elle, à l’anime et sa musique qu’il en est là aujourd’hui. Il revient également en novembre pour le JAPAN MUSIC PARTY le 12 et 12 en compagnie de son groupe le JAM Project mais aussi de FLOW ou encore Shiro.A. On précise aussi que chaque membre (du JAM Project) chantera également en solo et qu’il chantera bien évidemment DBZ, Saint Seiya, One Piece,… Il remercie beaucoup le public pour son soutient et entame son court live.

Il chantera ChaLa Head ChaLa générique interplanétaire de DBZ mais aussi soldier dream de Saint Seiya, tout deux connus par de nombreuses générations. Il repart conquis après un dernier salut au public français et attend bien sûr de les retrouver lors de l’event en novembre.
Je quitte la salle avant que le concours de cosplay ne commence et me rend à la salle voisine, Karasu, pour le début du concert des Babyraids Japan. C’est un groupe rock d’idols formé en 2012 et composé de : Ooya Rikako, Denya Erika, Hayashi Manatsu, Takami Nao et Watanabe Rio. Elles ont d’ailleurs un mouvement bien à elles, l’emotional idolrock qui désigne l’envie d’aller au-delà des frontières musicales tout en restant des idols. Les filles sont dynamiques, souriantes et certaines sont un peu timides au début du live. Live qu'elles amorcent avec Tora Tora Tiger!! Beaucoup de fans ne sont venues que pour elles et certains de loin et connaissent leurs chorégraphies comme leurs chansons sur le bout des doigts ! À un moment du show, elles se présentent une à une et disent ce qu’elles pensent de Japan Expo.


Elles encouragent même la France pour la finale de l’euro de football et sont plus que ravis d'avoir découvert le public français et sa capitale (Manatsu Hayashi). Elles vont interpréter de nombreuses chansons dont : Koyomi no ue wa December, Baby Kiss, Babyraids ou encore Yoake Brand New Days. Babyraids Japan a su faire bouger le public français avec leur musique pop/rock, leur joie de vivre et sourires communicateurs. Elles ont également épatés le public en interprétant le titre Poupée de cire, poupée de son de France Gall. Le public fût agréablement surpris d'entendre cette chanson, magnifiquement chanter par les filles avec leur joli petit accent. leur live c'est achevé avec le titre SMILE et un merci!Je vous aime tous de la part du groupe.

On espère tout comme Denya Erika l'a déclaré sur scène, les voir un jour revenir pour une tournée européenne avec leur date à Paris rien quant à elles !


Et quant on aime on ne compte pas, je me suis accordée un petit plaisir cette année et suis restée pour le second live de Psycho le Cému sur la scène Karasu. Ils ont bien évidemment remis cette vidéo explicative sur l’histoire du groupe et sur leur quête.
Le groupe a refais cette petite mise en scène au début du live où tous se sont bien amusés à faire rire et chanter le public. Malgré quelques problèmes de micros, le groupe a su assuré le show ! Seul petit changement, Seek et Aya qui ont changés de place par rapport au live de jeudi. Ils ont faits une photo finale avec le public en arrière plan comme dernier souvenir de leur passage en France à Japan Expo. Psycho le Cému avec son style avant-gardiste qui n’a cessé d’influencer d’autres groupes au fil des années, poursuit sa conquête du monde !

Le dernier live de la journée n’est autre que celui de MAN WITH A MISSION. Un groupe très attendu par le public, venu nombreux pour acclamer ce groupe rock qui va une fois de plus enflammé la scène Karasu et son public! Le groupe est présenté par l’intermédiaire d’une petite vidéo : leur histoire, réveil, mission… les fans d’ailleurs s’appliquent à reproduire la chorégraphie qu’on leur enseigne à travers elle. MAN WITH A MISSION débarque sur scène et dès le début DJ SantaMonica et Tokyo Tanaka poussent le public à refaire les chorégraphies notamment sur Fly again et Get Off of My Way.
Le groupe enchaîne leurs plus grands succès : Database, Dive, out of control, take what u want,.. et reprennent même l’un des tubes de Nirvana, Smeel like teen spirit. Le public est complètement déchaîné de même que les membres du groupe : Tokyo Tanaka va même jusqu’à « dévorer » sa serviette et DJ SantaMonica, lui, va faire un petit coucou dans la fosse.
Jean-ken Johnny et Kamikaze Boy, eux sont à l’unisson et font vibrer le public avec leurs instruments. La foule, elle, s’amuse des délires du DJ et du batteur, Spear Rib, qui plus tard avant la fin du show, va délirer avec lui en mimant grrrr avec ses « griffes » après un décompte, chose devenue habituelle pour les fans du groupe. Le public est tellement emballé qu’il réclame un «encore» et il va l’obtenir avec le titre raise your flag, une sorte d’hymne pour le groupe, que les fans connaissent par cœur, les paroles comme la chorégraphie. Nos petits loups finissent en apothéose et après un dernier salut quitte la scène. Ce fût un moment incroyable que nous encore fait vivre là MAN WITH A MISSION après leur concert jeudi dernier !

Set list:
1 – database
2 – Dive
3 – Take What U Want
4 – Smells Like Teen Spirit (reprise Nirvana)
5 – Fly Again
6 – Seven deadly sins
7 – Emotions
8 – Get Off of My Way
encore
9 – Raise your flag



auteur: mai62
dernière mise à jour: 2016-11-29