fav
Artiste:
Type:
Date:
Titre / Artiste
Date
 Type 
Interview avec Versailles à Nagoya
Date: 2008.04.14
 Interview 
Artiste:   Versailles  
 
Nippon Project a rencontré Versailles à Nagoya durant leur tournée à travers le Japon. Après une performance dynamique au ell.FITS ALL, tous les membres ont pris de leur temps pour répondre à nos questions.


Nippon Project: Félicitations! Vous êtes le premier groupe visual kei à sortir son premier CD simultanément au Japon et en Europe. Quel est votre sentiment ? Que ressentez-vous ?
Kamijo: Merci beaucoup, mais pour être honnête, nous voulions sortir l’album simultanément en Asie et Amérique; en fait dans le monde entier, mais dû à des formalités techniques, cela n’a fonctionné seulement au Japon et en Europe.

Versailles était l’idée de Kamijo et Hizaki, n’est-ce pas?
K&H: Cela est correct.

Comment avez-vous rencontré les autres membres du groupe ?
Hizaki: Pour commencer, Jasmin, Teru et moi, nous nous connaissions. Nous sommes amis depuis un moment. Yuki nous a été présentés par une connaissance commune.
Kamijo: C’était dans un live house. Ce live house nous a réunis, on peut dire ça.

Était-ce une décision collective d’appeler le groupe « Versailles » ?
Kamijo: C’était l’idée de Hizaki.
Hizaki: Lorsque j’étais dans un groupe pour la première fois, j’ai suggéré le nom “Versailles”, mais à cette époque cela ne jouait pas, alors quand le moment de trouver un nom, j’ai pensé “Pourquoi pas Versailles ? ”. C’était juste un exemple pour moi, rien de sérieux, mais les autres membres ont aimé, donc nous avons choisi ce nom.

Pourquoi ce nom? A quoi l’associez-vous?
Hizaki: C’est simple, nous l’associons à la France. Le Moyen Age et ses châteaux, ce sont les éléments les plus distinctifs.

Vos costumes ainsi que vos personnages que vous avez joué dans “the revenant Choir” sont sortis tout droit de la vieille époque française. Vous a-t-elle inspirée ?
Kamijo: Lorsque nous avons formé Versailles, nous avions un concept que nous faisions ce que nous voulions, donc nous portions les costumes que nous voulions.
Hizaki: Accidentellement nous aimons tous ce style et c’est pourquoi nous avons décidé de partir avec ça.

Vous avez mentionné dans une précédente interview que la raison pour laquelle vous utilisiez l’anglais dans “the Revenant Choir”, est pour que tout le monde comprennent cette chanson, est-ce correct??
Kamijo: Et bien, nous préférerions que les fans comprennent la rapidité de la mélodie. Bien sûr, je serais content si je savais mieux l’anglais et que nos fans de l’étranger comprennent le message des chansons, mais je n’en suis pas encore là. En japonais, il n’existe pas cette espèce de « pouvoir » qui se trouve dans l’anglais. rires de tout le monde

Avez-vous déjà pensé à utiliser le français puisque la langue française est considérée comme la langue de la “beauté”?
Kamijo: Ohhh…et bien, tout d’abord je veux essayer d’embellir la prononciation japonaise. Quand je suis au stade où je peux chanter en japonais clairement, alors j’aimerais essayer ma main à l’anglais d’abord. Je n’ai rien planifié au-delà.

Vos costumes appartiennent à la catégorie visual kei. A quel genre assignez-vous votre musique?
Kamijo: (rires) Rokoko Kei


Ah…et la musique?
Kamijo: „Rokoko Kei” aussi (rires)
Après avoir perçu des regards confus, il rajoute rapidement:
C’était juste une plaisanterie. Rires de tout le monde


Chacun de vous joue son propre rôle, respectivement il incarne son propre personnage. Quelle en est l’origine ?
Note: Kamijo – vampire, Hizaki – Princesse européenne du Moyen Age, Jasmine You – sorcière, Teru – garçon errant, Yuki – chasseur.
Kamijo: Dans les histories de mes chansons, même si souvent c’est juste une coïncidence, quelques fois les personnages qui apparaissent collent avec les paroles et le tout se développe de soi-même en une séquence de film.

Et pourquoi avoir choisi ces personnages précisément?
Hizaki: Et bien…je suis né en princesse (rires)
Jasmine You: Je.. (tout le monde commence à rire parce qu’il utilise la forme féminine, suite à quoi il se racle la gorge et utilise la masculine cette fois)
Je suis une sorcière. De plus, je n’ai pas de genre spécifique, je ne sais pas pourquoi, je suis comme ça.
Pouvez-vous utiliser la magie aussi ?
(rires) Oui, je peux faire de la magie aussi. Je peux disparaitre en un instant. (tout le monde rit)
Teru: (il hésite) … Et bien, puisque je suis le plus jeune du groupe, cette image de garçon errant me colle plutôt bien. Je pense que je peux ainsi mieux m’exprimer. Et Versailles a besoin de quelqu’un comme moi ! (rires)
Yuki: Et bien...je chasse…”chasseur”...
Sur quoi, nous demandons en plaisantant si il est né ainsi aussi, ce qui fait rire tout le monde et Yuki, après quelques hésitations, répond que “oui”. Kamijo ajoute en plaisantant que chasser fait partie de sa personnalité, ce qui fait rire de nouveau tout le monde. Ils sont tous d’accord pour dire qu’il est un chasseur « Jinsei » (personnes).

Est-ce que l’histoire de « the Revenant Choir » continuera ?
Kamijo: Bien sûr. L’histoire continuera.

En décembre, vos parfums ont été lances et en les achetant, les fans recevaient le DVD „Aesthetic Violence”. Comment a été créé le vôtre et comment avez-vous choisi les noms?
Note: Kamijo - Louis, Hizaki - Princess Stairs, Jasmine You - Elegant Jasmine, YUKI - Dark Master, Teru - B.P.T.
Kamijo: C’était fun. Nous avons pu, à un certain stade, choisir et mélanger les senteurs qui nous plaisaient. Le mien est « sweet as blood » et il a été nommé selon le roi français Louis.
Hizaki: “Princesse Stairs” était supposé sentir comme la senteur d’une princesse endormie, ou comme l’odeur que tu sens lorsqu’une princesse passe à côté. J’ai imaginé cette senteur lors de sa création. Je pense que cela sent exactement comme ça et est capable de te faire rêver.
Jasmine You: Mon parfum a le nom “Elegant Jasmine” (rires). Il porte mon nom parce que mes phéromones sont dedans. (rires)
Teru: B.T.P est l’abréviation d’un mot qui me décrit. Ce qu’il signifie est un secret pour l’instant. Pensez à ce qu’il pourrait signifier.
Yuki: Mhh “Dark Master” n’a pas vraiment une profonde signification. Cependant, il était supposé avoir quelque chose à voir avec « hunter » et c’est ainsi que j’y ai pensé. Je voulais créer une senteur masculine que les hommes pourraient utiliser aussi

Kamijo, vous aimez les livres de Anne Rice, n’est-ce pas?
Kamijo: Oui je les adore.
Etes-vous triste de savoir qu’elle n’écrira probablement plus de livres de vampires dans le future?
Kamijo: Vraiment ?! Je ne le savais pas…Ca me rend triste maintenant…

Viendrez-vous en Europe lorsque votre tournée aux USA sera terminée ?
Kamijo: Nous viendrons probablement d’abord en Europe.

Si c’est le cas, viendrez-vous en Suisse?
Kamijo: Et bien, nous voulons aller partout où c’est possible pour nous. Nous serions ravis de visiter la Suisse, mais nous ne savons pas si c’est possible.

Si vous venez en Europe, visiterez-vous Versailles?
Kamijo: Bien sûr ! C’est mon rêve de jouer à Versailles !

Aimeriez-vous vivre à cette époque si c’était possible?
Kamijo: Non, c’est ce mélange que nous aimons, cette fusion entre le monde d’aujourd’hui et celui de cette époque, le classique et moderne. Nous ne voulons vraiment pas revenir à cette époque, nous sommes tous d’accord sur ça.

Vos costumes et maquillage sont très spéciaux et intrigants. Combien de temps vous faut-il pour vous préparer avant le concert ?
Kamijo: J’ai besoin de quatre heures en tout. Pour le maquillage et les cheveux, j’ai besoin d’une heure chacun.
Hizaki: Trente minutes pour manger, deux heures de relaxation et une autre heure pour le maquillage.
Jasmine You: Deux heures dans la sale de bain et deux heures de plus pour le maquillage, ce qui fait quatre heures.
Teru: Trente minutes pour le maquillage et dix minutes pour les cheveux.

Oh tu es rapide !
Teru: Oui, ça ne prend même pas une heure! (rires)

Yuki: Trente minutes pour la coiffure et trente autres minutes pour le maquillage. Après ça, trois heures d’exercices. il rit et lève son bras droit et nous montre ses muscles.

Finalement, pouvez-vous laisser un message pour vos fans en Europe ?
Kamijo:„Bonjour honey”. Konnichi wa, je suis Kamijo de Versailles. Ce serait génial si vous pouviez croître non seulement au Japon, mais dans le monde entier, ensemble avec nous. Nous sommes au Japon, Nagoya en ce moment, mais selon moi, la musique est la même partout, peu importe si c’est Tokyo, Nagoya, la Suisse ou ailleurs. C’est pourquoi, si nous devions venir en Europe, nous vous demandons de venir à notre concert. Merci !

Nous remercions le groupe pour l’interview et leur demandons de nous faire un autographe et de dessiner quelque chose qui les font penser à la Suisse, c’est alors que Kamijo tend le papier et le stylo à Teru et ajoute: “C’est mieux de laisser faire Teru, il est le seul qui dessine le mieux parmi nous” et en fait, nous fûmes surpris par son talent !




Nous aimerions remercier Sherow Artist Society et spécialement Mayumi Kojima pour avoir eu l’opportunité de rencontrer Versailles et cette interview.
auteur: mikki
dernière mise à jour: 2009-10-27