fav
Statut: -
Période: -
Genre:
Hirasawa Susumu
Comme la musique rencontre la mode et le quotidien, la technologie englobe le tout. D’un autre côté, on ne peut pas séparer le Japon de son âme technologique et un de ses plus grands et prolifiques représentants est Susumu Hirasawa, génie de la techno-pop japonaise, expérimentateur et innovateur, il fait de ses live une expérience unique.

Susumu Hirasawa naît le 2 avril 1954 à Tokyo. En 1979 il débute dans le monde de la techno-pop japonaise avec P-Model, sous le label Warner Pioneer. Le groupe surfe sur le succès de la techno qui influence durant ces années la mode et le design, en obtenant une grande visibilité surtout grâce à leur son innovant.
En 1984, il découvre Amiga et son activité change de direction : en 1989, il commence une carrière solo, en parallèle à celle d’avec P-Model, consacrée autour de l'usage de l'ordinateur graphique pendant les concerts. Poussé par un esprit innovateur et par l’envie croissante d’interagir avec le public pendant les live, il commence à employer largement Amiga soit dans la composition (avec le séquenceur midi Bars&Pipes) que dans la génération en temps réel d'effets visuels à unir à la musique pendant les concerts. Toute cette impétuosité créative débouche, en 1994, sur le premier Interactive Live Show dédié à la mémoire de Jay Miner (père inoubliable de Amiga) disparu cette même année.

L’Interactive Live Show est une expérience qui s’éloigne beaucoup des concerts normaux; il ressemble plus à un jeu de rôle, mélangeant réalité physique avec des animations et des images générées par ordinateur, le live interactif est un genre d’entretien qui cherche à refléter la volonté du public à travers l’ordinateur. Ces dernières années, le public a pris part avec enthousiasme à ses live, soit en chair et en os, soit à la maison grâce à Internet.

Mais en quoi consiste-t-il ? Donc, sur l’écran énorme translucide qui divise la salle entre la scène et les places des spectateurs. Chaque type de communication de texte, en temps réel soit des images par ordinateur graphique se réfléchit sur l'écran et l’histoire qui y est représentée se développe et évolue selon la réaction du public comme une sorte de jeu de rôle. Tout ceci immerge le public et l’artiste dans des mondes imaginaires; le tout géré par SCALA (logiciel d’édition multimédia) via ARexx (le langage pour l’intercommunication entre les processus utilisés par AmigaOS)

Avec 25 ans de carrière musicale, avec 30 albums à son actif dont dix en soliste, il est passé de la techno-pop, en passant au travers de la contamination entre ethnique et électronique, jusqu’à la musique inspirée par l’énergie de l’univers que sa voix peint sur le pentagramme des images ethniques religieuse. Parmi ses créations, on dénombre aussi des musiques pour des programmes télé, jeux et surtout le générique de l’anime Berserk de Kentaro Miura en 1997 et récemment le film d’animation Millenium Actress de Satoshi Kon, distribué avec un énorme succès en Amérique par Dreamworks et vainqueur de nombreux pris dans le monde.

Un parcours long et sinueux à cheval entre la technologie et la tradition, dans laquelle le passé et le futur se fondent dans le présent ; avec Amigo comme compagnon de voyage : instrument créatif mais aussi source d’inspiration.
« Tout peut être source d’inspiration pour moi. Lire des livres, écouter un contre japonais traditionnel, discuter avec des transsexuels en Thaïlande et tous les événements qui arrivent dans le monde me stimulent toujours. D’habitude, je crée immédiatement des mots clés pour pouvoir raviver l’inspiration née par ses stimuli. La sensation provoquée par l’inspiration ravit quand je me rappelle de ces concepts fondamentaux. Quand je compose, j’utilise l’inspiration qui s’est développée par l’utilisation des ces mots clés. Quelques fois, les mots clés peuvent devenir ainsi les titres de mes chansons. »

Nous pouvons considérer Hirawase un cas plus unique que rare sur le panorama de la musique japonaise, en 26 ans de carrière, il a réussi à ne pas perdre son identité stylistique. La scène musicale japonaise préfère une certaine forme de stabilité, et n’est pas ouverte aux expérimentations, mais sans laisser influencer pas la musique occidentale, elle a suivi son processus évolutionniste contre la pensée conservatrice de son pays, ainsi que Susumu Hirasawa réussit encore avec un des ses live interactifs à passionner les fans fidèles et des nouveaux.
auteur: mikki dernière mise à jour: 2010-01-20