fav
Statut: -
Période: -
Genre:
Sins Of The Flesh
Image © Death Watch Asia
Peu de groupe passe 16 années à penser comment sera la suite de leur premier album: c’est le temps que le monde a dû attendre pour que SOTF délivre la suite de leur prometteur FIRST COMMUNION. Acclamé par les fans et les contemporains comme l’espoir de la scène goth anglaise des années 90, SOFT semble content de passer dans la légende…jusqu’à maintenant!

Avec une line-up anglo-japonaise, SOTF sont revenus avec le nouvel album éclectique THE DEATH OF THE FELSH et un son qui est à la fois classique et contemporain: un hommage au meilleur de la scène alternative, passée et présente.
Originellement formé à Londres dans les années 80, Sins Of The Flesh s’est base à Osaka depuis 2002 et s’est établi sur la scène goth/industrial underground japonaise, un groupe alliant les meilleures membres britanniques et japonais.

En février 2007, le groupe fait ses débuts attendus en Allemagne et en Hollande, suite à la vaste publicité des magazines Astan et Orkus.
En octobre et novembre 2007, SOTF retourne à ses racines en donnant des concerts en Grande-Bretagne, faisant des apparitions avec les stars montantes du Canada, The Birthday Massacre, à Londres et le premier event UK Whitby Gothic Weekend,… plus un voyage vers l’Est comme tête d’affiche des Radio Inferno festivals en Finlande et en Russie.

Souvent comparé aux groupes alternatifs contemporains comme Nine Inch Nails, Marilyn Manson et Rob Zombie, SINS OF THE FLESH offre un son totalement plus accessible combinant des riffs, de l’électronique et un chant mélodique, composé de paroles obscurément poétiques sombres et une présence visuelle.
L’album THE DEATH OF THE FLESH de 2007 est un tour-de-force mélancolique : un hommage soigneusement ouvré à la scène punk positive UK de laquelle SOTF a émergé, incorporant de subtils avals musicaux aux classiques groupes comme Joy Division, Killing Joke, The Danse Society, Bauhaus et the Cure dans une production contemporaine.

Suivant les lives récents de SOTF à Moscou et à St-Petersbourg, le label underground russe Shadowplay a licencié THE DEATH OF THE FLESH pour une sortie russe début 2008. Leur prochain album IN THE KINGDOM OF THE BLIND est prévu pour une sortie au Japon pour le printemps ou l’été 2008 alors que le groupe revient en Europe en septembre.
En attendant, les fans peuvent se rabattre sur les maxi singles de remix F**K #1 du 28 janvier 2008 suivi par le maxi-single remix de GO TO HELL en mars, sur lequel figure une sélection de faces B. Des remix additionnels de THE DEATH OF THE FLESH continuent d’être disponibles sur les CD promotionnels accompagnant les magazines européens, alors qu’une nouvelle chanson exclusive (HOW CAN I) SMILE? se retrouve sur la compilation de Deathwatch Asia, CD DARKER WATERS.

Avec un soutien de plus en plus croissant et un intérêt international pour cette combinaison unique anglo-japonaise, 2008 semble être certainement une année très occupée pour le plus connu des groupes de Deathwatch Asia.
auteur: mikki dernière mise à jour: 2010-01-20