fav
Statut: -
Période: -
Genre:
BACK HORN (THE)
Image © 2006 SPEEDSTAR MUSIC , courtesy of Gan-Shin Records
En 1998, les quatre garçons de The Back Horn quittent leur ville campagnarde pour monter à Tokyo, la capitale où ils se rencontrent. Ils décident alors de créer un groupe, qui s’appelle originellement Gyorai. Le nom de The Back Horn arrive un peu plus tard, il s’agit de la mauvaise prononciation du mot The Back Hoe. Le groupe se fait connaître grâce à leurs demos et finalement en 1999, ils sont invités à jouer au Fuji Rock Festival. Leur premier mini album, Doko e Iku sort le mois suivant.

En avril 2000 paraît leur second album Yomigaeru Hi. Après des concerts, ils sortent un maxi single intitulé Fuusen. Le groupe tape dans l’œil du label Speedstar Records avec lequel ils font leurs débuts en major. En avril 2001, ils nous livrent leur premier maxi single major : Sunny. Le changement ne semble pas plaire au bassiste Hirabayashi Naoki qui décide de partir. The Back Horn reste sans bassiste lorsqu’ils enregistrent Sora, Hoshi, Umi no Yoru. C’est lorsque leur premier album major sort que le groupe rencontre Okamine Koushu. Celui-ci les aidera lors des concerts qui suivent la sortie de l’album et pour l’enregistrement du second album Shinzoo Orchestra. Son entrée est officialisée en décembre 2002.

En 2003, ils sortent deux nouveaux singles avant de participer aux festivals de l’été et de retourner en studio pour leur nouvel album Ikiru Sainou. Sur cet album, on retrouve la chanson Mirai qui a figuré dans le film Jellyfish (akarui mirai en japonais). Le succès du groupe leur permet de jouer pour un autre film : Casshern, l’année suivante. La chanson Requiem paraît sur Our Last Days, la bande originale du film. En juillet, ils donnent quelques concerts avant la sortie du single Yume no Hana. Ils profitent du mois d’août pour participer aux festivals. Un nouveau single est commercialisé en novembre, ainsi qu’un DVD live. Ils finissent l’année par le COUNTDOWN.

Une nouvelle année commence et le groupe nous offre un nouveau single Kizuna sing et un album, intitulé Head Children, deux mois plus tard. Une tournée pour la promotion de l’album s’ensuit et le succès fut tel qu’un album live sortit sous le titre Ubugoe Chainsaw en août. C’est également cette année que le groupe donne ses premiers concerts à l’étranger. D’abord à Taiwan pour le Formoz Festival, puis en Espagne. Le groupe revient au Japon et nous offre leur onzième single Black Hole Birthday.

L’année 2006 continue sur le même rythme avec des singles, un album Taiyou no Naka no Seikatsu et un DVD. Dès avril, le groupe part en tournée, puis joue de nouveau dans les principaux festivals durant l’été. Ils recommencent une tournée pour la fin de l’année. Leur prochaine sortie arrive en mars 2007. Le mois suivant arrive l’album THE BACK HORN. Après les festivals, The Back Horn joue en guest lors de la tournée de ELLEGARDEN. Puis en novembre, ils feront toute une tournée avec BRAHMAN. Un nouveau single ponctue cette année. La chanson du single Wana est utilisée pour l’anime Mobile Suit Gundam 00.

Le groupe fête ses dix ans de carrière en 2008 avec un best-of intitulé BEST THE BACK HORN. En mai, c’est un single original que nous offre le groupe avant leur album du 3 septembre Pulse.
auteur: mikki dernière mise à jour: 2010-01-20