fav
Statut: -
Période: -
Genre:
Charcoal Filter
Charcoal Filter est un groupe de rock japonais né en 1996. Comme beaucoup d’autres groupes, sa naissance est due à quatre copains d’école : Yuzou Otsuka (Vo et G), Takahiro Konagawa (G, chœur et leader), Yuki Yasui (Ba), Shintarou Takano (Dr).

Après le diplôme, les quatre commencent avec la chanson Gimme a light, avec laquelle ils sont remarqués par la Powerpop. La chanson (en anglais et pas prononcée à la perfection) appartient plus au style que le groupe assumera dans les années à venir, que celui à l’origine, c’est-à-dire du punk-rock.

Le 1er novembre 1999, sous la Powerpop, sort le premier single I start again, avec lequel on se rend mieux compte du style musical du groupe. En 2000 sortent trois autres singles (Life goes on, Don’t miss it et Tightrope) qui précèdent le premier album Spiky sorti le 21 juin. La chanson Tightrope deviendra la plus connue du groupe et elle sera utilisée comme bande sonore de l’anime Gensoumaden Saiyuki.

Le style initial du groupe rappelle sans doute ceux des groupes punks californiens comme NOFX ou Rancid, mais comme il arrive souvent, le groupe se détache des sonorités vite brutes et essentielles pour évoluer vers des mélodies élaborées di pari passées avec la maturité artistique et personnelle des membres.

Cette évolution est pourtant plutôt rapide: le 9 mars 2001 sort Kizuna, un nouveau single qui ne se différence pas tellement de la production précédente. Le 1er juin et le 26 septembre sortent deux autres singles (Hajikeyo et Kodoku na taiyou) qui précèdent l’album Panic-pop, publié le 1er novembre, exactement deux ans après leur début officiel. Ce sera cet album qui donnera la confirmation de la nouvelle voie entreprise par le groupe.

Charcoal Filter est un groupe de qualité, capable de créer des chansons simples à écouter, mais pas forcément banales. Malgré le virage « mélodique », le groupe ne vient pas souvent au phénomène typiquement japonais du mellowcore, à qui ils font référence avec des groupes comme 175R ou Mongol 800, mais il conserve une sonorité un peu plus “occidental”. Il s’agit cependant (et inexplicablement) d’artistes un peu trop sous-évalué au Japon, mais encore plus en Occident, où ils ne sont connus seulement pour le morceau Tightrope (qui en toute honnêteté n’est pas le meilleur).

En juillet 2006, est sorti le premier projet soliste du guitariste Takahiro Konagawa.
auteur: mikki dernière mise à jour: 2010-01-20